Actualités

Jeudi 31 mai 2018 : les fondations de la reconstruction

La destruction de la tribune est une évolution majeure de l'hippodrome des Fleurs. Elle sera suivie d'une réorganisation de celui-ci sous la direction d'un programmiste nommé par la Mairie. Tout cela sera fait par étapes et la première vient de s'achever : l'endroit où se trouvait la tribune a été goudronné, effaçant ainsi toute trace du passé pour mieux envisager l'avenir.
L'organisation du meeting 2018 ne saurait néanmoins se contenter d'une place vide ! L'endroit se remplira avec des installations éphémères mais fonctionnelles : des gradins pour que le public regarde plus confortablement, des guichets PMU pour qu'il parie, un restaurant auquel s'adosse un snack, pour qu'il se restaure avec Jardins & Saveurs et des Algeco pour l'administratif et le technique.
La buvette habituelle, qui est située à côté de son nouveau local administratif, sera gérée par la Société elle-même, ce qui est une première !

Jeudi 31 mai 2018 : point presse et partenaires

Un point presse et partenaires a eu lieu à l'hippodrome des Fleurs sous le chapiteau du Biarritz Omnisports. Le traiteur événementiel Jardins & Saveurs, qui assurera pour la quatrième année consécutive la restauration pendant le meeting, était partie prenante et a fourni pour l'évènement un savoureux cocktail dinatoire.
La presse était présente avec Sud-Ouest et la Semaine du Pays Basque, ainsi que Paris-Turf et, pour l'audiovisuel, France Bleu Pays Basque. De nombreux partenaires de la Société et de Jardins & saveurs sont également venus, prouvant l'intérêt qu'ont ces acteurs économiques et touristiques de la ville et de la région pour le meeting.
La Mairie était également représentée (et nous la remercions) par Madame Stéphanie Ricord, adjointe au Maire chargée des ressources humaines et des sports. Après le discours de la Présidente, Madame Ricord est intervenue pour notamment réaffirmer le soutien de la Mairie à notre meeting qui fait partie de l'histoire de la Ville.
Avec un PowerPoint, la Présidente a ensuite présenté aux partenaires les différents aspects du meeting : son contenu hippique, les paris, les statistiques de fréquentation, ainsi que l'organisation humaine derrière tout cela. Madame Valérie Mouton est alors venue parler de Jardins & Saveurs avant que ne commence le cocktail.

Mercredi 21 mars 2018 : disparition d'une légende du trot

André-Louis Dreux s'en est allé ... Il a été et restera une figure marquante du meeting de Biarritz. Il a brillé par ses performances sur la piste, ayant notamment gagné le Grand prix de la Ville de Biarritz avec Karim Mabon en 1983 et remporté le prix de meilleur driver en 1978. Mais, de ce meeting, il était également un fervent participant et animateur, en revenant tous les ans pendant de nombreux étés, ce qui témoigne du plaisir qu'il avait à être là.
Il est inutile de rappeler l'importance de la famille Dreux dans le monde des courses au trot. À Biarritz, Guy-Maurice, un de ses deux frères, avait été deux fois vainqueur du Grand Prix, son fils Yves avait remporté en 1971 à 14 ans sa première victoire sur l'hippodrome des Fleurs et son petit-fils Charles était venu courir en 2016 lors de la matinale du 16 juillet.
Notre meeting repose sur une histoire qui en pose les fondations et qui le fortifie, et celle-ci doit beaucoup à des personnalités comme André-Louis Dreux, Maurice-René de Folleville ou Jean-Maurice Béteau. Nous présentons à sa famille nos sincères condoléances, mélanges de tristesse, de reconnaissance et de fierté.

Meilleur driver du meeting en 1978.
Quand trois amis se suivent : troisième derrière Maurice-René de Folleville et Gérard Mottier.
Remise des prix du meeting 1983 : André-Louis Dreux a gagné le Grand Prix avec Karim Mabon, Jean-Maurice Béteau a été le meilleur driver et Jean-François Maury le deuxième amateur. Qu'ils reposent en paix au paradis des drivers.
La Mairie était également représentée (et nous la remercions) par Madame Stéphanie Ricord, adjointe au Maire chargée des ressources humaines et des sports.

Samedi 3 Mars 2018 : décès de Madame Andrée Mazzocchi

Nous apprenons le décès de Madame Andrée Mazzocchi à l'âge de 91 ans des suites d'une longue maladie.
Après 25 ans passés à l’agence du PMU de Nantes, Madame Mazzocchi était entrée à la Société à l’aube de sa retraite en 1988. Passionnée par les voyages, amoureuse des roses et des chevaux, elle avait trouvé à Biarritz, en l’hippodrome des Fleurs, l’endroit parfait pour que s’épanouisse sa volonté d’aider les autres.
Avec elle, le bénévolat a pris tout son sens pendant ces années où elle a été trésorière de la Société. Toujours souriante, active et efficace, elle a fait, par ses initiatives, évoluer la Société et a tissé des liens forts avec les institutions publiques, tout en œuvrant au quotidien avec une modestie et une humilité qui la caractérisaient.
Elle ne voulait pas être mise en avant, mais son dévouement, son travail et ses compétences étaient reconnus de tous. C’est toute la Société des Courses au Trot de Biarritz qui pleure sa disparition et qui présente toutes ses condoléances à sa famille, en particulier à son fils Jean-Pierre et sa belle-fille Laure, qui ont été eux aussi Sociétaire.
En 1998 avec Richard Denéchère, Michel Charlot, Denis Brossard, Maurice de Folleville et Jean-François Maury.
En 2003 avec Gilles Lemière et Maurice de Folleville.
En 2007 avec Robert Lacroix.

Planning du meeting 2018

Le planning du Meeting 2018 est en cours de validation. Néanmoins, ses dates sont connues, ainsi que le placement de plusieurs grandes épreuves qui font partie d'un calendrier ne se limitant pas à Biarritz.
Ces évènements ont lieu en nocturne : début des opérations à 19h40 , puis départ de la première course à 20h15 lors des soirées à 7 courses ou à 20h10 quand il y en a 8. Il y a environ 30 minutes entre deux épreuves.
  • Mercredi 4 juillet 2018 : Le Trot Open des Régions (Sud-Ouest) : course pour les 3 ans (1er Grand Prix des jeunes) et course pour les 4 ans.
  • Présentation de l'Open des Régions et plus spécifiquement de la région du Sud-Ouest
  • Jeudi 5 juillet : Challenge Henri Menaud
  • Samedi 7 juillet : Le Trot Open des Régions (Sud-Ouest) : course pour les 4 ans et course pour les 5 ans. Course du Circuit des Grandes Epreuves du Sud-Ouest (GCSO).
  • Mardi 10 juillet
  • Jeudi 12 juillet
  • Vendredi 13 juillet
  • Mardi 17 juillet
  • Mercredi 18 juillet : Challenge Henri Menaud (deuxième épreuve)
  • Vendredi 20 juillet : Grand Prix de la Société des Courses au Trot de Biarritz (3750 mètres, course Prémium)
  • Mardi 24 juillet
  • Jeudi 26 juillet : Le Trot Open des Régions (Sud-Ouest) : course pour les 3 ans (2ème Grand Prix des jeunes)
  • Samedi 28 juillet : Grand Prix de la ville de Biarritz (épreuve du GCSO)
  • Mardi 31 juillet : Grand Prix des Amateurs (3750 mètres)

Dimanche 18 Février 2018 : interview de la Présidente de la SCTB à Bordeaux

Au Bouscat, Claudie Hassenforder-Chabriac, la Présidente de la SCTB, a été interviewée par le très sympathique animateur de l'hippodrome. Elle s'est voulue rassurante quant à la pérennité du meeting de Biarritz, dont elle a souligné l'importance et la renommée.

Dimanche 18 Février 2018 : Prix de l'hippodrome de Biarritz à Bordeaux le Bouscat

Le Prix de l'hippodrome de Biarritz a été couru sur l'hippodrome du Bouscat le 18 février 2018. Réservé à des chevaux de 4 ans, il a vu la victoire d'Elegant Horse drivé par Sylvain Marmion.
Déjà vainqueur à Challans avec Jérémy Lehericey une semaine avant, Elegant Horse semble promis à un bel avenir.
La présidente de la SCTB remet à Sylvain Marmion son prix sous les yeux du célèbre Richard William Denéchère, qui, lui aussi, représente la Société de Biarritz puisqu'il figure au Conseil d'Administration.

Lundi 15 Janvier 2018 : Prix de Biarritz à Vincennes


Couru le 15 janvier 2018 à Vincennes, le Prix de Biarritz a été dédoublé.

Les résultats des deux courses ont montré le haut niveau de ce Prix !

La première course a été gagnée par Jean-Michel Bazire, qu'on ne présente plus : il vient de remporter son dix-neuvième Sulky d'Or et reste invaincu à ce niveau depuis 2000 inclus. Il a également été vainqueur du Grand Prix de Biarritz en 2000, 2005 et 2006 et nous espérons le revoir en 2018 pour égaler les quatre victoires de Jean Treich.
Il se voit remettre son prix (des produits régionaux basques) par Claudie Hassenforder-Chabriac, la Présidente de la SCTB, accompagnée par une Vice-Présidente (Sophie de Folleville-Forges) et un Vice-Président (Arnaud Jacquinet). Le Cheval Français est représenté par son Directeur Technique (Guillaume Maupas) et Pascal Boey, Président de la SNPT et de l'UNAT, est également présent.

Le vainqueur de la seconde course a été David Thomain. Cet espoir du trot français a déjà gagné deux fois le Prix de Cornulier. Son père a succédé à Maurice de Folleville à la tête de la Société des Courses de Carentan mais il n'est jamais venu courir à Biarritz. Nous espérons l'accueillir lui aussi à l'Hippodrome des Fleurs !